Le fond commun de placement

NULL

Le fond commun de placement, se constitue par la mise en commun d’épargnes de nombreuses personnes qui souhaitent investir leur argent. Un fond commun de placement est aussi appelé FCP et est fondé de plusieurs sortes de placements. Chaque fond a un objectif différent de placement. Si votre fond fait du profit, vous devez le partager avec tous les autres actionnaires du fond. Et bien évidemment si vous faîtes des pertes, tous les investisseurs du même fond seront aussi en perte. C’est pourquoi avant de se constituer un portefeuille de produits boursiers, vous devrez prendre certaines mesures. Confier la gestion de FCP à des professionnels permet de bénéficier de leurs expériences, de leurs compétences et de leurs outils nécessaires au quotidien afin de protéger vos intérêts. La disponibilité est à surveiller. Préférer des titres pouvant être achetés et cédés rapidement pour prévenir toute chute rapide des placements. Autre modalité, la sécurité. La gestion de vos placements doit absolument être strictement réglementée et contrôlée afin de garantir vos futurs bénéfices. La diversification des actions, obligations ou autres offre davantage de sécurité en cas d’aléas boursiers sur certaines valeurs. Ensuite, il faut retenir une offre adaptée à vos besoins. Avant d’investir il est nécessaire de déterminer, avec les partenaires que vous aurez choisis, vos objectifs de placement en fonction de quatre critères. D’abord l’utilisation du capital : s’il s’agit de revenus complémentaires, de plus-value, de préparation à la retraite… Puis, la durée : court, moyen ou long terme. Le niveau de performance recherché et enfin le niveau de risque accepté. Certains établissements bancaires proposent des solutions d’investissements adaptables à vos besoins. Si vous êtes déjà propriétaire d’un portefeuille et que vous souhaitez diversifier vos investissements, les SICAV ou FCP permettent de faire évoluer vos objectifs de manière optimale. Trois règles sont à appliquer pour tirer le meilleur parti de vos FCP : – Elargir votre portefeuille. Ainsi, plus vous diversifiez vos valeurs mobilières sur des actifs (monétaires, obligataires, actions), plus vous répartissez vos risques tout en agrandissant votre potentiel d’opportunités nouvelles. – La majorité des établissements bancaires proposent de nos jours un service qui vous permet d’investir de manière automatique et régulière. Ce service est très souvent proposé gratuitement et particulièrement pour des FCP. – Certaines FCP et SICAV vous permettent de profiter d’une fiscalité avantageuse. Elles doivent être regroupées soit dans un plan d’épargne en actions (PEA), soit sur des produits d’assurance vie. Avant de jouer en bourse, se renseigner auprès de professionnels semble une sage décision !

Related Post