Prêt hypothécaire

NULL

Les raisons d’un prêt hypothécaire sont multiples. Les plus fréquents sont des projets suite l’arrivée d’un enfant, des travaux à réaliser, les suivis d’études supérieures de plusieurs enfants en même temps, un des conjoints au chômage depuis plusieurs mois, le désir de préparer sa retraite en investissant dans l’immobilier… Le prêt hypothécaire est une solution pour les personnes déjà propriétaires d’un bien immobilier. Il consiste à apporter ce bien en garantie pour obtenir un prêt et ainsi bénéficier d’une nouvelle trésorerie ou diminuer ses charges mensuelles. Il permet une simplification de la gestion du budget familial si d’autres crédits sont en cours sans la nécessité de changer de banque.

Les prêts hypothécaires vont jusqu’à 65 % de la valeur du bien immobilier hypothéqué. Ainsi, ceux dont le bien immobilier est estimé élevé, pourront prétendre à un crédit plus important. Le prêt hypothécaire propose la possibilité de trésorerie supplémentaire, le crédit est accordé sans ouverture de compte. La durée de l’emprunt va de 8 à 30 ans. Ce type de prêt permet aux usagers de disposer d’un capital supplémentaire à terme. Le prêt hypothécaire n’exclut pas totalement les acheteurs d’un premier bien. En effet, l’autre modalité de ce prêt est l’achat d’un premier bien immobilier.

Certains établissement bancaires offrent des prêts à taux fixes pour l’achat d’un bien immobilier, qui peuvent se révéler très intéressants sur le long terme. Le plus difficile dans ces cas précis est d’économiser le montant nécessaire à la mise de fonds. Si le montant versé en apport initial est de moins de 25 % du prix d’achat, il est obligatoire de souscrire une assurance prêt hypothécaire par l’établissement bancaire.

Il existe aujourd’hui des prêts hypothécaires assurés pour l’achat de maison neuve ou non lorsque la mise de fonds est aussi peu élevée que 5 %. Ils sont appelés « hypothèque LNH : Loi Nationale sur l’Habitation » ou prêt hypothécaire à proportion élevée. Ce sont les mêmes que les prêts hypothécaires classiques, à la différence près qu’ils doivent être assurés contre d’éventuels défauts de paiement et donc leurs frais sont plus élevés. Il est donc important de juger de la pertinence de ce choix et de vérifier auparavant si un autre type de prêt ne pourrait convenir au mieux de vos intérêts.

Related Post